La Brasserie de St-Sylvestre

3 Monts

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
FR FR
EN EN

La Flandre : Terre de Traditions

Délimitation de la Région des Flandres

Définir la Flandre n’est pas chose simple, d’autant plus que celle-ci s’étend également sur une bonne partie de la Belgique. Plaine s’élevant insensiblement vers l’intérieur et accidentée de buttes sableuses, la Flandre est délimitée au nord par la mer du Nord, à l’ouest par l’Aa et la Lys, à l’est par les bouches de l’Escaut et enfin au nord par la Scarpe. La Flandre française comprend : la Flandre Méridionale, également appelée Westhoek, la Flandre maritime et la Flandre intérieure.

Carte du Nord Pas de Calais
  • La Flandre méridionale s’étend de la mer du Nord à la Scarpe et regroupe 1 150 000 habitants sur 130 kilomètres. Sa population est de culture flamande et utilise un dialecte flamand ou picard.
  • La Flandre maritime s’étend de la mer du Nord à la Lys et est délimitée à l’ouest par l’Aa. Sur 50 km du Nord au Sud, elle regroupe 350 000 habitants de culture flamande qui utilise un dialecte flamand.
  • La Flandre intérieure s’étend de la Lys à la Scarpe sur 80 km du nord au sud. De culture mixte flamande et romane, sa population de 1150 000 habitants utilise un dialecte picard.
  • La Flandre Belge est, quant à elle, divisée en 2 parties : la Flandre occidentale et la Flandre orientale.
  • La Flandre occidentale correspond à la partie nord-ouest de la Belgique et est délimitée par la mer du Nord et la Lys. Elle s’étend sur environ 3 000 km2.
  • La Flandre orientale correspond à la partie nord-ouest de la Belgique. Délimitée par l’Escaut, elle s’étend sur un peu moins de 3 000 km2.

Naissance de la Flandre

Les origines de la Flandre remontent au 1er siècle avant Jésus-Christ, époque à laquelle le pays est conquis par César et intégré à la province romaine de Belgique. Du 1er siècle avant J.C. au XVIIIe siècle, la Flandre subit une succession de dominations. Ainsi appartient-elle pendant 500 ans aux Comtes de Flandre, 100 ans aux Ducs de Bourgogne, 80 ans à la maison d’Autriche et 112 ans au Royaume d’Espagne, avant de devenir partiellement française sous Louis XIV.
En effet, après une véritable conquête guerrière marquée par de multiples batailles, dont celle du Val Cassel en 1677, et la signature de nombreux traités, Louis XIV conquit la Flandre Gallicante et Flamingante d’Armentières à Dunkerque. Elles seront réunies en 1715 par une Intendance de Flandre. Au cours de la Révolution Française, la Flandre annexée et divisée en 2 départements est baptisée "Nord - Pas-de-Calais" afin d’ôter toute appartenance passée, quelle soit politique, historique ou culturelle. La Flandre française restera occupée par l’armée, empêchant ainsi toute implantation d’industrie dite stratégique, jusqu’à la première moitié du XIXe siècle. À l'approche du XXIe siècle, l'ouverture sur l'Europe rappelle sans cesse à la Flandre sa vocation économique d'antan, et les communications autoroutières, ferroviaires et fluviales lui redonnent sa place d'origine au cœur de l'Europe des marchands.

Terre de Flandre

Les Traditions en Flandre

Terre de moulins à vent, de houblon, de ruisseaux et de bocage, la Flandre est également terre de traditions. Dernier bastion de la culture flamande en France, la Flandre a su préserver au fil des siècles un riche patrimoine, une nature authentique et un amour des traditions dignes de cette région où il fait bon vivre.
Les traditions flamandes ont profondément marqué les habitants de la Flandre qui, pour certains, parlent encore le dialecte flamand, que ce soit dans les estaminets ou les jours de marché. En effet, en Flandre, on aime se retrouver dans un estaminet, appelé parfois le second chez soi, autour d’une bière locale et d’un plat typique de la région, comme la carbonnade ou encore le potje vleesch. Ces réunions sont également l’occasion de s’initier aux nombreux jeux flamands qui ont survécu à nos nouveaux modes de divertissement. Enfin, les fêtes traditionnelles (fête de l'épouvantail, fête du cochon, feux de la Saint-Jean...), les bals folk où tout le monde se retrouve, ou encore le Carnaval au cours duquel chacun exhibe son géant, tiennent une place importante dans la vie des communes de Flandre.

Un Riche Patrimoine

Riche d’une histoire mouvementée, la Flandre possède un patrimoine architectural et culturel tout aussi diversifié que unique. Musées, façades à "pas de moineaux" ou aux briques ocres, moulins, églises, places, chapelles… nous invitent à remonter le temps. La Flandre fait partie des régions françaises où l’on trouve la plus forte densité de chapelles. En effet, la religion a pendant des siècles fortement imprégné le quotidien de ses habitants, les chapelles permettant, durant les travaux des champs, de se recueillir sans se rendre à la grande église. Terre de passage et d’échanges, la Flandre conjugue histoire et élégance.

Une Nature Authentique

Souvent surnommée le "plat pays" , la Flandre offre en son cœur quelques hauteurs, une chaîne de monts qui, de leurs modestes hauteurs, s’ouvrent sur une terre riche et verte, les plaines de l’Houtland. Constitué du Mont Cassel, du Mont des Cats, du Mont des Récollets, des 3 Monts… , le site des monts de Flandre offre des horizons qui se fondent dans les brumes et les odeurs. Et tant pis si les reliefs y sont modestes puisque les paysages y sont infinis, multiples selon les saisons (le vert des champs de houblon, le jaune des champs de colza, le rouge des coquelicots), et la faune et la flore remarquables. Enfin, des centaines de kilomètres de sentiers de promenade et randonnée balisés cheminent ça et là et invitent à la découverte de la campagne flamande et des Monts de Flandre.